samedi 4 avril 2015

À la manière de Bukowski

Télé, radio, journaux,
C'est ce qu'il y a de pire.
Grenouilles de bénitiers et fonds baptismaux,
C'est ce qu'il y a de pire.
Injonctions d'hygiénisme,
C'est ce qu'il y a de pire.
D'ailleurs les trucs en -isme,
C'est ce qu'il y a de pire.
Tu devrais, tu devrais pas,
C'est ce qu'il y a de pire.
Cinq fruits & légumes par repas,
C'est ce qu'il y a de pire.
Les autres,
C'est ce qu'il y a de pire.
Les apôtres,
C'est ce qu'il y a de pire.
La masse,
C'est ce qu'il y a de pire.
La nasse,
C'est ce qu'il y a de pire.

Parce que

Se prendre des beignes,
C'est ce qu'il y a de meilleur.
Les fins de règne,
C'est ce qu'il y a de meilleur.
Parler de ce qui fâche,
C'est ce qu'il y a de meilleur.
Y aller à la hache,
C'est ce qu'il y a de meilleur.
Faire demi-tour,
C'est ce qu'il y a de meilleur.
Être de retour,
C'est ce qu'il y a de meilleur.
Partir pour ne pas revenir,
C'est ce qu'il y a de meilleur.
Voir venir l'avenir,
C'est ce qu'il y a de meilleur.
Lui coller une balle dans le crâne,
C'est ce qu'il y a de meilleur.
Et s'en servir de coupe à champagne,
C'est ce qu'il y a de meilleur.

C'est l'adagio des rochers
Et le monde qui s'enflamme,
C'est ce qu'il y a de meilleur
Pour moi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire